Vous voulez voyager différemment, avec plus de curiosité, plus d’intérêt culturel ? //
Découvrez nos bons plans tourisme et culture, pour vous offrir un voyage plus enrichissant !

Vous trouverez ici l’agenda des événements culturels. //
Choisissez votre catégorie : en France, en Europe ou en Asie

Fév
6
mar
Berlin avec et sans le mur, de 1960 à 2016 / Berlin
Fév 6 – Août 15 Jour entier

Pour marquer cette occasion, nous présentons une exposition spéciale au Centre des visiteurs sur Bernauer Straße avec des photos des 28 ans de Berlin avec et sans le mur, la plupart du temps inédites, avec une photo chacun pour une année entre 1961 et 2018. Les photographies de la collection de la Fondation du Mur de Berlin montre comment le Mur s’est développé au fil des années et illustre les changements de la ville le long de la (ancienne) bande frontalière – pendant les années de division et de la chute du mur de Berlin jusqu’à nos jours. L’accent n’est pas mis sur l’histoire des événements politiques officiels, mais plutôt sur des perspectives largement inconnues et des détails inhabituels. Les photos, dont la plupart proviennent de dons privés, racontent des histoires sur la vie quotidienne à l’ombre du Mur à Berlin-Est et Berlin-Ouest.

https://www.visitberlin.de/en/event/2828-twenty-eight-years-berlin-and-without-wall

Ruralités en mediterrannée, au Mucem de Marseille
Fév 6 2018 – Nov 30 2019 Jour entier

A travers une sélection d’œuvres et d’objets (en partie issus des collections du Mucem), l’exposition « Ruralités » explore les fondements de l’agriculture et de l’élevage en Méditerranée. Du Néolithique à nos jours, de l’invention de l’agriculture à la naissance des dieux, l’exposition propose une odyssée de 10 000 ans à la découverte des hommes, des cultures et des techniques qui ont contribué à façonner le monde d’aujourd’hui.

La présentation s’attache plus particulièrement à la « triade méditerranéenne » (céréales, vigne et olivier), à l’élevage et à la domestication de l’eau douce… Autant de problématiques qui, à l’heure de la démographie urbaine galopante, des bouleversements climatiques et de la réduction des ressources en eau, entrent en résonnance avec les enjeux contemporains.

Dans quel contexte l’exposition « Ruralités » a-t-elle été conçue ?

La Galerie de la Méditerranée est l’espace d’exposition semi-permanent du Mucem. Depuis fin 2015, sa première salle fait l’objet d’une présentation dont l’objectif est de mettre en évidence les fondamentaux de l’agriculture méditerranéenne. Nous avons renouvelé 60 % des objets : il s’agit de montrer au public l’évolution de la collection du musée tout en conservant les pièces les plus emblématiques de cet espace, comme la roue hydraulique égyptienne, la cabane de berger, ou la vitrine des pains.

C’est la « triade méditerranéenne – les céréales, l’olivier et la vigne – qui constitue désormais le cœur du propos de l’exposition »…
La Méditerranée a longtemps été considérée comme un espace exclusivement maritime avant de devenir, au cours du XIXe siècle, un objet d’étude privilégié en tant qu’espace maritime et terrestre. Les géographes caractérisent ce territoire méditerranéen par la présence de l’olivier, de la vigne et des céréales, comme éléments spécifiques de l’agriculture dans cette partie du monde. Ils sont présentés dans l’exposition à travers des objets révélateurs des pratiques et des techniques agricoles en Méditerranée. Certains d’entre eux ont été acquis spécialement pour cette nouvelle présentation.
Pouvez-vous nous donner un exemple ?
Dans la section consacrée à la viticulture, nous avons notamment acquis du matériel viticole du début du XXe siècle collecté en Géorgie. C’est dans ce pays que sont attestées la domestication de la vigne et la vinification vers 6 000 av. J.-C. Nous présentons également un alambic crétois, le kazani, qui permet la fabrication du raki (qui date de la première moitié du XXe siècle). Enfin, grâce à un partenariat avec les domaines de Châteauneuf-du-Pape, nous avons pu obtenir de nombreux prêts d’objets qui permettent de suivre les différentes étapes de la viticulture, de la vigne au vin.

Les pièces ethnographiques liées à la culture de l’olivier sont issues des premières collectes méditerranéennes du Mucem, lorsque la décision a été prise d’élargir le champ géographique de l’ancien musée national des Arts et Traditions populaires. Ils illustrent, étape par étape, la fabrication de l’huile d’olive, mais aussi d’autres usages plus originaux comme l’huile pour la fabrication du savon ou l’huile associée à l’eau utilisée pour le baptême dans le culte orthodoxe. Il en va de même pour le vin, symbole du « sang du Christ » dans un contexte chrétien. Ce panorama nous permet donc d’évoquer les différentes symboliques liées à la vigne et à l’olivier.

Ces différentes symboliques se vérifient encore dans la fameuse « vitrine des pains »…
Ces pains étaient destinés à être consommés, mais aussi à être utilisés dans le cadre de fêtes religieuses ou de rites de passage (naissances, mariages, Noël, nouvel an, etc.). Cela illustre un aspect original de l’art populaire du XXe siècle.
J’ajoute enfin que nous avons souhaité établir un lien entre ces objets anciens et le monde rural contemporain : le projet PATREM propose à des élèves des lycées agricoles de la région PACA, associés à des musées du territoire, d’effectuer des portraits vidéo d’agriculteurs, d’éleveurs, de viticulteurs… En écho aux objets des collections du musée, ces portraits expriment ainsi les métiers et modes de productions d’aujourd’hui.

plus d’infos : http://www.mucem.org/programme/exposition-et-temps-forts/ruralites

Mar
6
mar
Al Tibb, la médecine traditionnelle dans l’islam / Kuala lumpur, Malaisie
Mar 6 – Déc 31 Jour entier

« La médecine est une science à partir de laquelle on apprend les états du corps humain en ce qui concerne ce qui est sain et ce qui ne l’est pas, afin de préserver une bonne santé quand il existe et restaurez-le quand il manque. » -Ibn Sina (.1037)

La médecine en Islam porte une histoire d’enquête, d’innovation et de changement. À travers et à travers, la recherche du savoir occupe une place estimée dans la vision du monde islamique. Cette notion, combinée au besoin universel de préserver et de restaurer la santé, a donc stimulé le développement de la science de la médecine dans les premiers siècles de l’Islam à pas de géant. Partout dans le monde islamique, les médecins, les scientifiques et les philosophes ont soutenu la richesse des connaissances médicinales avec leurs contributions incalculables. Al-Tibb: La guérison des traditions dans les manuscrits médicaux islamiques tente de rendre manifeste ce voyage de découverte et de réalisations. Une sélection de manuscrits, accompagnés d’objets d’accompagnement, cherche à donner vie à l’impulsion intellectuelle des savants du passé. En mesurant l’ampleur du sujet, le discours navigue dans plusieurs domaines, à savoir: la médecine prophétique, le mouvement de la traduction, la pharmacie et la diététique, le bimaristan, l’anatomie, la médecine malaise et la médecine traditionnelle. «Chaque maladie a un remède», a dit le Prophète Muhammad (PSL); et la recherche de la guérison dans les traditions islamiques a couvert de nombreux jalons depuis.

Mar
27
mar
Eugène Delacroix, au Louvre , Paris
Mar 27 – Juil 23 Jour entier

En partenariat avec le Metropolitan Museum of Art de New York, le musée du Louvre présentera, au printemps 2018, une exposition retraçant l’ensemble de la carrière artistique d’Eugène Delacroix. Inédit à Paris depuis l’exposition du centenaire de sa mort en 1963, cet événement rassemblera plus de 180 oeuvres du maître, dont une forte majorité de peintures : des grands coups d’éclat qui firent la célébrité du jeune artiste aux Salons des années 1820, jusqu’aux dernières compositions religieuses ou paysagées, peu connues et mystérieuses.

Le parcours mettra en évidence la tension qui caractérise la création d’un artiste à la fois en quête d’originalité et mu par le désir de s’inscrire dans la grande tradition des artistes flamands et vénitiens des 16e et 17e siècles. L’accrochage et les textes tenteront de répondre aux questions que pose encore une carrière longue, foisonnante et fréquemment renouvelée.

Plus d’infos : www.louvre.fr

Avr
8
dim
Agnkor, cité sacrée / musée des civilisations, Singapour @ singapour
Avr 8 – Juil 22 Jour entier

La civilisation d’Angkor a laissé un héritage artistique qui se perpétue le plus spectaculairement dans son architecture et sa sculpture. Un site du patrimoine mondial de l’UNESCO, les complexes archéologiques sont aujourd’hui reconnus comme de grands chefs-d’œuvre. Mais jusqu’à la fin du 19ème siècle, ils étaient pratiquement inconnus du monde extérieur.

Dans cette exposition ACM, Angkor: Exploration de la Cité Sacrée du Cambodge, les visiteurs verront de rares sculptures khmères, des dessins, des photographies et des souvenirs français racontant l’histoire de la rencontre française avec Angkor et son émergence sensationnelle sur la scène internationale.

Le Musée des Civilisations Asiatiques présente cette exposition en collaboration avec le Musée Guimet à Paris. Pour accompagner l’exposition, l’ACM a programmé une série de programmes et de conférences liées à Angkor et à la culture cambodgienne contemporaine, y compris notre Angkor Encore Festival (25-27 mai) mettant en valeur les arts du spectacle cambodgiens.

plus d’infos : http://acm.org.sg/whats-on/exhibitions/angkor

Mai
9
mer
L’ère du luxe, des Assyriens à Alexandre / musée de l’histoire à Honk Kong
Mai 9 – Sep 3 Jour entier

When we think about the ancient Mediterranean and Middle East, we tend to visualise the monumental architectural remains of palaces, gardens and city walls. These places were once alive with the wealthy ruling classes and filled with precious and luxurious objects such as metalwork, stone wall-reliefs, ivories, gems and jewellery. The period from 900 to 300 BC was an age when such luxurious goods were made and traded from India to the Mediterranean. Mighty empires, the Assyrians, Babylonians and Achaemenids, created elites that demanded exotic, luxurious and opulent objects to display their social status. As a result, cheaper imitations of luxury goods were also created. Ultimately the wealth of the Achaemenid empire proved to be an irresistible prize for Alexander the Great. His spectacular military success meant he eventually ruled territories from Greece to India and as a result Greek art and culture spread throughout the Middle East.

This newly developed exhibition contains objects from the British Museum and Hong Kong will be first time all 210 exhibits will be displayed together. They will allow visitors to learn more about the « Age of Luxury » from 900-300 BC.

plus d’infos : http://hk.history.museum/en_US/web/mh/exhibition/current.html

Mai
16
mer
Regent Park en plein air / Peter Pan, Benjamin Britten, et autres / Londres,
Mai 16 – Sep 15 Jour entier

Le Regent’s Park Open Air Theatre, primé, est un point de repère londonien – une étape incontournable de l’été dans la ville, offrant un centre culturel dans les magnifiques environs d’un parc royal.

Fondé en 1932, le Regent’s Park Open Air Theatre, primé, est l’un des plus grands théâtres de Londres. Célèbre pour ses productions audacieuses et dynamiques (Jesus Christ Superstar, La Mouette, Porgy et Bess, Le Creuset, Henry V), plus de 140 000 personnes visitent le théâtre chaque année pendant la saison de 18 semaines. Le théâtre ne reçoit aucune subvention publique, les ventes de billets représentant plus de 90% du revenu.

Peter Pan, du 17 mai au 15 juin

Rempli de marionnettes et assez de magie théâtrale pour enchanter petits et grands, notre réinvention envoûtante de Peter Pan est de retour.

Pour les soldats blessés de la Première Guerre mondiale, l’imagination est leur seule issue. Pourtant, alors qu’ils sont transportés dans les lagunes fantastiques et les bateaux de pirates de Never Land, les allégories de la guerre qu’ils ont laissées sont toujours présentes.

George Llewelyn Davies, plus tard tué en action en 1915, était l’un des enfants qui a inspiré J. M. Barrie pour créer le personnage emblématique de Peter Pan. Se souvenir de lui, et d’une génération de Lost Boys, Timothy Sheader et Liam Steel, «une production étonnante, émouvante et définitive à ne pas manquer» (Time Out)

Benjamin Britten, the turn of the screw, du 22 au 30 juin

Le Regent’s Park Open Air Theatre et l’Opéra national anglais redécouvrent The Turn of the Screw de Benjamin Britten.

L’histoire de rencontres surnaturelles dans une maison de campagne lointaine, et d’une jeune gouvernante désespérée pour protéger ses enfants, trouve un nouveau suspense dans cette production en plein air unique au Regent’s Park Open Air Theatre.

Le réalisateur Timothy Sheader et les membres de l’orchestre de l’ENO, dirigés par Toby Purser, boursier de l’ENO Mackerras, apportent leurs compétences primées au remaniement magistral par Britten de la nouvelle classique de Henry James.

http://openairtheatre.com/whats-on

Juin
16
sam
Picasso, donner à voir, à Montpellier
Juin 16 – Sep 23 Jour entier

Le mystère de l’œuvre de Picasso tient dans le mouvement continu de ses métamorphoses.Il est l’artiste prolifique dont l’écriture est reconnaissable entre toutes et pourtant insaisissable.L’exposition Picasso-Donner à voir propose une quinzaine de moments clés, au cours desquels une nouvelle forme, un nouveau style, de nouveaux procédés apparaissent.Elle rassemble des chefs-d’œuvre qui marquent tous un nouveau départ dans sa création, complétés par des documents d’archives, des dessins préparatoires, livrant une photographie et une analyse de la métamorphose à l’œuvre.Cet ensemble sera présenté dans une scénographie ouverte, favorable aux rapprochements entre les différentes étapes de sa création.

PICASSO – MÉDITERRANÉE : UNE INITIATIVE DU MUSÉE NATIONAL PICASSO – PARIS

« Picasso-Méditerranée » est une manifestation culturelle internationale qui se tient
du printemps 2017 au printemps 2019.
Plus de soixante institutions ont imaginé ensemble une programmation autour de l’œuvre
« obstinément méditerranéenne » de Pablo Picasso.
À l’initiative du Musée national Picasso-Paris, ce parcours dans la création de l’artiste
et dans les lieux qui l’ont inspiré offre une expérience culturelle inédite,
souhaitant resserrer les liens entre toutes les rives.

plus d’infos : http://museefabre.montpellier3m.fr/EXPOSITIONS

Juil
14
sam
Kwaku summer festival / Amsterdam
Juil 14 – Août 15 Jour entier

Le quartier Amsterdam Zuidoost est un quartier riche en couleurs dès que le festival Kwaku (autrefois Kwakoe) s’y installe. Cette année, ce festival multiculturel se tiendra cinq weekends consécutifs dans le parc Bijlmerpark

Kwaku: une fête populaire

Célébrant sa 38e édition cette année, le Festival Kwaku est une fête multiculturelle traditionnelle axée sur le rassemblement des peuples et des cultures pour un mélange détonnant de nourriture, de boissons, de danse et de sport. A l’origine, ce festival célèbre l’abolition de l’esclavage au Suriname et dans les Antilles Néerlandaises datant du 1er juillet 1863, et son nom vient d’une statue érigée pour commémorer cet évènement mémorable.

L’entrée du festival coûte 3€, mais il est conseillé d’amener un peu plus : vous ne pourrez sûrement pas vous empêcher de déguster un (ou plusieurs) délicieux repas exotique. Consultez le site internet du Festival Kwaku (en néerlandais) pour plus d’informations.

https://www.iamsterdam.com/fr/see-and-do/whats-on/festivals-d%E2%80%99amsterdam-/festivals-culturels-aper%C3%A7u/kwaku-summer-festival

Août
25
sam
Carnaval de Notting hill / Londres
Août 25 – Août 27 Jour entier

Tous les ans, le dernier long week-end du mois d’août (le lundi est toujours férié), le plus grand carnaval de rue d’Europe, le carnaval de Notting Hill, s’empare des rues du quartier ouest de Londres où tout le monde est le bienvenu pour se joindre à la fête.

Sur un thème antillais, les rues de l’ouest de Londres battent au rythme d’orchestres de steel-band et de musique Calypso et sont longées d’échoppes de nourriture appétissants.

Le carnaval de Notting Hill commence généralement le samedi par un concours d’orchestres de steel-band. Le dimanche est le jour des enfants, et l’itinéraire du défilé est plus court. C’est aussi ce jour-là que les prix sont décernés pour les costumes.

Le lundi férié est le jour du défilé principal. Le soir, une fois que les chars décorés quittent les rues à la queue-leu-leu, les spectateurs prolongent les festivités en assistant à l’une des nombreuses fêtes d’après la fête du carnaval de Notting Hill.


https://www.visitlondon.com/fr/que-faire-a-londres/evenement/9023471-notting-hill-carnival#ujFQrHpHFfFp3dUR.97