de -30 à -4 millions d’années


Nous avons 99 % d’ADN en commun avec le chimpanzé. C’est notre cousin le plus proche.
Il peut aisément apprendre le langage des signes, communiquer ses émotions et prendre conscience du temps qui passe. Le gorille et le chimpanzé sont des hominidés, comme le Ramapitèque et l’Australopitèque. Les singes apparaissent il y a 60 millions d’années, mais il faut attendre -30 m a. pour parler de « grands singes ». avant, les singes ont une queue pour les aider dans leur équilibre, c’est le cas des lémuriens et des mandrilles. 

chronosinge

Le gibon

gibbon

Le gibbon vit dans les forêts d’Asie du sud est. Il est caractérisé par ses longs bras avec lesquels il se balance de branche en branche. Arboricole et très agile le gibbon n’a donc presque pas de prédateur (hormis l’homme). Son pelage va du beige au noir et ses poils sont longs et laineux. Il a une petite face noire parfois entourée d’un cercle de poils blancs.

Son mode de vie diffère beaucoup de celui des autres grands singes. Le gibbon est en effet monogame et la dominance est partagée entre le mâle et la femelle. Son groupe se résume à sa famille, le couple avec 3 ou 4 jeunes. Les jeunes sont sevrés vers l’âge de 2 ans mais resteront jusque 6, 7 ans avec leurs parents. Les gibbons vivent sur un territoire délimité. Le jeu et le groom n’occupent qu’une très petite place dans leur vie et ils dorment les uns contre les autres sans construire de nids.

Le gibbon est bipède et se déplace, au sol sur ses deux jambes, les bras en l’air ou se balançant pour garder l’équilibre.

L’Orang-outan (-30 m a)

orang-outan

L’Orang-outan passe la grande majorité de son temps dans les arbres et est le plus gros mammifère arboricole. Grâce à une boussole interne, il repère le chemin le plus rapide pour se rendre à un arbre fruitier, ceux-ci étant rares. Ses bras très longs et quatre « mains » préhensiles lui permettent de se déplacer facilement. L’orang-outan est végétarien et se nourrit essentiellement de fruits, feuilles, écorces et de quelques insectes.

L’orang-outan est le plus menacé des grands singes, son principal danger étant le déboisement qui détruit son habitat. Il est aussi victime du braconnage et les bébés, véritable peluche, sont vendus comme animal de compagnie. Il pourrait disparaître d’ici 15 ans…

Contrairement aux chimpanzés ou aux gorilles, l’orang-outan passe la majorité de son temps seul.
Les femelles possèdent des territoires d’environ 2 km² qui se chevauchent, tandis que les mâles occupent un terrain d’environ 8 km².
Durant sa vie, une femelle donne naissance à 4 ou 5 petits seulement. Sevré vers 3 ou 4 ans, le jeune reste avec sa mère tant qu’elle n’a pas donné naissance à un autre bébé.

Le gorille (-20 m a)

gorille-4-L.png

Cependant, lorsqu’un mâle atteint la maturité, il cherche à créer son propre groupe en emmenant des femelles de son groupe natal ou en cherchant des femelles d’autres clans.
Des batailles surgissent alors parfois et les nouveaux-nés, considérés comme lien entre la femelle et le groupe peuvent en être victime. Une femelle ne commence à se reproduire que vers l’âge de 10 ans, son petit qui pèse 2 kg à la naissance ne sera sevré que vers ses 3 ans et gardera des liens étroits avec sa mère tout au long de sa vie.

Le chimpanzé (-10 m a)

chimpanze

Les chimpanzés vivent dans les forêts africaines. Il existe 4 sous espèces de chimpanzés. La grande évolution est qu‘ils sont non pas végétarien mais omnivores (ils mangent de tout, comme les humains).

Les chimpanzés sont très sociaux ; ils vivent en communauté pouvant atteindre une centaine d’individus dirigée par un mâle dominant. Le rang d’un membre dans la hiérarchie du groupe dépend de sa naissance et de sa sociabilité, notamment au cours des séances d’épouillage .

Les mâles se lancent fréquemment dans des parades d’intimidation pour prouver qu’ils sont les plus forts et les plus courageux. Très impressionnants, ils hérissent leurs poiles, se mettent debout et tapent sur des troncs d’arbres

Une femelle met au monde un petit à la fois et celui-ci en reste dépendant pendant plusieurs années (jusqu’à 5 – 6ans). Il est très sensible et l’affectif a une grande place durant toute sa vie. La femelle transmet son savoir à son petit (création et utilisation d’outils, réalisation du nid, façon de manger certaines plantes ainsi que leurs bienfaits…).

La journée, les chimpanzés passent la plupart de leur temps à manger, à se reposer ou à s’épouiller. Chaque soir, ils se font un petit nid douillet en haut d’un arbre où ils passent la nuit

Omnivores, le chimpanzé se nourrit essentiellement de fruits, de feuilles, de fleurs et de graines. Mais il aime aussi le miel, les insectes (fourmis et termites) et même la viande. De temps en temps, ils attrapent et mangent des oiseaux, des petits singes, des cochons ou des antilopes.
Ils communiquent grâce à 13 cris différents et à un grand nombre de grimaces.
Des expériences ont montrées qu’ils étaient capables d’apprendre, d’utiliser et de transmettre un langage des signes.

Les bonobos

bonobo

bonobo-Aussi appelé chimpanzé pygmée, le bonobo a été longtemps considéré comme une sous espèce de chimpanzé. Il lui ressemble mais est plus élancé et moins robuste.
Il a la peau du visage noire et ses poils partent latéralement de chaque côté du front. Végétarien, il ne chasse pas. Il vit en groupe le long du fleuve Congo en République Démocratique du Congo.
Les femelles sont souvent à l’origine des décisions et dominent le groupe, mais le climat est plutôt pacifique. Les tensions sont réglées par le sexe qui occupe une importante place dans la société.

Les femelles en âge de se reproduire quittent le groupe à la recherche d’une nouvelle communauté. Les mâles, eux, restent et vivent toute leur vie dans le groupe au sein duquel ils sont nés.
Lorsqu’il a les mains pleines, le bonobo se redresse et prend des allures de petit homme. C’est sans doute celui des grands singes qui nous ressemble le plus.
Il n’en est pas moins méconnu car découvert plus tard que nos autres cousins.